6o99iISrfJffUo9ReewM
Maison & Déco

Quelle est la signification du trèfle à quatre feuilles ?

En plus d’embellir et de décorer les pièces de la maison, les plantes guérissent. Cependant, certaines d’entre elles, comme le trèfle, ont également des pouvoirs et des bienfaits insoupçonnés. Mutation du trèfle blanc, le trèfle à quatre feuilles est une plante assez rare. La légende sur cette plante ne date pas d’hier. Elle remonte à plusieurs années et les civilisations lui donnent différentes significations. Découvrez dans la suite la signification du trèfle à quatre feuilles à certaines époques, dans certaines cultures et dans la religion chrétienne.

À l’époque gréco-romaine et dans la culture asiatique

La légende raconte que les druides celtes d’Irlande et d’Angleterre considéraient le trèfle comme une plante sacrée. En effet, selon eux, cette plante sacrée avait la faculté de sentir et de détecter la présence d’un démon. Vous pouvez consulter un article sur le trèfle pour avoir davantage d’informations sur l’histoire.

Dans la culture asiatique et principalement en Chine, le trèfle à quatre feuilles représentait le pouvoir. Celui qui le trouvait devient immédiatement chef jusqu’à ce qu’une autre personne en trouve aussi pour monter sur le trône.

Dans la religion chrétienne

Dans la culture gaélique, le trèfle à quatre feuilles occupe une place importante. En réalité, il est lié à Saint-Patrick, qui tentait de reconvertir ses contemporains à la religion chrétienne. Afin d’accomplir sa tâche, il utilisa le trèfle blanc comme le symbole de la Sainte Trinité. Le trèfle à quatre feuilles représente ainsi un signe de chance chez les chrétiens.

En réalité, chaque feuille représente le Père, le Fils et le Saint-Esprit, et le tout forme une seule entité. La quatrième feuille quant à elle, représentait un porte-bonheur. Elle était ainsi rattachée à la croix du Christ. Les chrétiens représentent également la première feuille par l’espérance. La seconde feuille porte sur la foi, la troisième est relative à la charité et quatrième signifie la chance.

Au Moyen-âge

À chaque époque et pour chaque croyance, le trèfle à quatre feuilles est destiné à apporter de bonnes choses à la personne qui le croise. Au Moyen-âge, cette plante était considérée comme la représentation de la vitalité et de la séparation. Le trèfle à quatre feuilles était également synonyme de renaissance et représentait aussi un gage d’amour. Vous souhaitez planter des trèfles chez vous ? Vous pouvez consulter des sites spécialisés pour en cultiver facilement.

Au XVe siècle

Au XVe siècle, le trèfle à quatre feuilles était synonyme de porte-bonheur et de bonne fortune. Le simple fait de le détenir était synonyme de chance, de bonheur éternel et de prospérité. Le trèfle à quatre feuilles était également considéré comme une source de paix et de sérénité dans la maison de la personne qui le retrouve. Dans d’autres civilisations, cette plante porte-bonheur représentait l’amour, la gloire, la richesse et la santé.

À partir du XIXe siècle

À partir du 19e siècle, le trèfle à quatre feuilles devient un porte-bonheur très convoité. Il orne désormais les bijoux tels que les colliers, les bracelets ou d’autres objets comme les manchettes, les boutons, les cravates et autres. En effet, selon la légende, les personnes qui portent le symbole du trèfle à quatre feuilles sont optimistes et se soucient du bonheur des autres. De plus en plus retrouvée dans l’architecture gothique, cette plante est le symbole d’une grande marque de voiture. Elle a également inspiré de nombreuses œuvres artistiques et littéraires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 5 = 2