Maladie du laurier rose : tout ce qu’il faut savoir
Jardin

Maladie du laurier rose : tout ce qu’il faut savoir

Le laurier rose est un arbuste originaire de la Méditerranée. C’est un arbre que l’on doit plutôt cultiver en saison sèche. En effet, il ne supporte pas du tout la fraîcheur. C’est également une plante que vous ne devez pas arroser abondamment, car elle ne supporte pas l’excès d’eau. Il est aussi important de noter que lorsqu’elle n’est pas bien entretenue, elle est victime de plusieurs maladies. C’est justement ce qui va nous intéresser tout au long de cet article.

Vous allez découvrir toutes les maladies qui peuvent s’attaquer à cette plante. C’est également le moment de vous donner les voies et moyens pour protéger et traiter le laurier rose. Plusieurs personnes ont justement du mal à s’y intéresser à cause de cela. La chose la plus importante à savoir sur cette plante, c’est qu’il est très facile de la cultiver. Voici donc ce que vous devez savoir sur les différentes pathologies qui peuvent s’attaquer à elle.

 

Les feuilles jaunes

Voici l’une des premières menaces du laurier rose. Dans le cas où vous constatez qu’il existe quelques feuilles jaunes sur votre plante, vous n’avez pas encore à vous inquiéter, car il s’agit d’une situation normale. C’est justement lorsque sa ramure se renouvelle que cela se produit. Le problème survient donc lorsque ces feuilles jaunes prennent du volume.

Cette maladie vient souvent du fait que le laurier rose n’a pas connu de rempotage pendant plusieurs années. Ce dernier va donc manquer de nourriture. C’est généralement au printemps que cette plante peut connaître ce problème. La solution est donc simple. Vous n’avez qu’à lui donner un pot plus grand dans lequel vous allez mettre du compost et de la terre de jardin.

Pendant sa période de croissance qui est comprise entre le mois d’avril et celui d’octobre, vous devez également la nourrir avec de l’engrais destiné aux plantes méditerranéennes. Ce problème peut également se produire lorsque vous n’arrosez pas régulièrement votre plante. Il est donc important de lui donner un peu d’eau tous les deux jours pendant l’été. N’oubliez surtout pas d’espacer le temps d’arrosage. Il ne faut jamais le faire tous les jours.

Maladie du laurier rose : tout ce qu’il faut savoir
Maladie du laurier rose : tout ce qu’il faut savoir

 

Les pucerons

La deuxième maladie qui gêne généralement cette plante, ce sont les pucerons. Généralement entre le printemps et le début de l’été, de petits insectes jaunes ou verts envahissent les fleurs de la plante. Toutes les feuilles qui vont être piquées vont donc se recroqueviller.

Il est donc important de pulvériser un insecticide lorsque vous constatez que les pucerons commencent à s’installer. Il est toujours mieux d’opter pour un insecticide bio. Celui fait à partir du savon noir liquide est sans aucun doute la meilleure solution. Apportez-lui ce traitement pendant plusieurs jours, jusqu’à ce que vous constatez que les petits insectes ont totalement disparu.

 

Des escargots en trop

Les escargots adorent cette plante. Lorsque ces derniers ne sont pas en grand nombre, il n’y a pas de problème majeur. Mais si vous constatez que ces derniers pullulent, ils peuvent débarrasser la plante de ses jeunes feuilles. C’est donc ce qui pourra créer des dégâts.

Pour éviter cela, vous devez donc ramasser les escargots de temps en temps. Il est mieux de le faire, soit tôt le matin, soit en début de soirée. Relâchez-les donc plus loin et vous pouvez être sûr que votre plante grandit normalement.

Les cochenilles blanches ou noires

Les cochenilles adorent également le laurier rose. C’est surtout le cas de celles qui ont une carapace noire. Elles auront donc tendance à s’accrocher sur les feuilles de la plante ou alors sur les tiges. Il est généralement difficile de les repérer facilement. Vous ne pouvez les voir que dans le cas où la fumagine apparaît.

Ces dernières vont donc se nourrir de la sève de la plante. Ce qui a donc tendance à affaiblir la plante. Les cochenilles blanches quant à elles n’apparaîtront que dans le cas où vous avez mis votre plante dans une salle très chaude et sèche. Vous pouvez vous en débarrasser en pulvérisant votre plante avec un insecticide à base de savon noir. Faites-le après chaque semaine, jusqu’à ce que le mal disparaisse.

 

Maladie du laurier rose : tout ce qu’il faut savoir
Maladie du laurier rose : tout ce qu’il faut savoir

La fumagine

C’est sans aucun doute l’une des maladies du laurier rose que vous pouvez identifier beaucoup plus facilement. Elle intervient lorsque les feuilles sont couvertes d’une pellicule noire. Ces dernières deviennent donc collantes. Il s’agit en effet d’un champignon microscopique qui émane généralement du miellat des cochenilles et des pucerons.

Il est donc important de vous débarrasser de tous ces parasites pour éviter ce problème. Un insecticide à base de savon noir est suffisant pour cela. Par la suite, vous allez donc nettoyer le feuillage noir avec un chiffon que vous avez imbibé dans une solution que vous avez composé avec du savon noir. Faites-le le matin ou alors le soir. Cela évite aux feuilles de se brûler avec le soleil.

 

 

Les acariens, les tétranyques tisserands

Il y a également de petites araignées de couleur orange ou jaune qui s’attaquent à cette place. Ils sont donc connus sous le nom de tétranyques tisserands. Elles sont également difficiles à voir, mais vous pouvez repérer leur toile sur les feuilles de la plante.

L’insecticide à base de savon noir est également la meilleure solution pour s’en débarrasser. Faites-le plusieurs fois chaque semaine. Il faut tout de même reconnaître qu’avec ce mal, les feuilles ne vont pas retrouver leur couleur verte aussi rapidement.

 

Les tâches à phyllosticta

Ici, il s’agit des taches rondes que vous verrez sur les feuilles de votre plante. Ces dernières vont laisser des trous sur les feuilles. Vous pouvez aussi constater une auréole pourpre à l’endroit où la tâche est localisée. C’est un champignon qui est responsable de cette maladie. Il est connu sous le nom d’ascochita heteromarpha. La maladie touche généralement les lauriers roses qui sont cultivés en zone humide. C’est parfois également dû à un sol compact et mal drainé.

Vous comprenez donc que pour venir à bout de cette dernière, il est important de drainer la terre dans laquelle vous cultivez la plante. Pour ce faire, vous devez utiliser du sable et du compost. Il est aussi possible de prévenir cette maladie. Pour ce faire, vous devez utiliser de la bouillie bordelaise. Vous allez donc la mettre une à deux fois au début de l’hiver ou alors au cours du printemps.

Il est aussi important d’éliminer toutes les feuilles malades qui tombent généralement au pied de l’arbuste. Lorsqu’elle reste là, elles ont tendance à contaminer la plante. Il ne faut surtout pas oublier de porter des gants lorsque vous manipulez cette plante, car toutes les parties de cette plante sont toxiques.

 

Conclusion

Vous pouvez donc désormais prendre soin de votre laurier rose. Voilà tout ce qu’il vous faut. Comme nous l’avons dit, c’est une plante qui n’est pas du tout difficile à cultiver. Le plus important est de permettre à la plante de ne pas être infesté par l’une de ces maladies. Un insecticide à base de savon noir est la meilleure solution pour prendre soin de votre laurier rose.

Cependant, n’oubliez surtout pas que c’est une plante qu’il ne faut pas du tout arroser n’importe comment. Il est aussi important de tenir compte de la qualité du sol dans lequel vous mettez la plante. Il existe plusieurs solutions pour prévenir toutes les maladies du laurier rose en ligne. Vous pouvez donc les consulter comme bon vous semble.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 1