Comment faire une piscine soi-même ?
Piscine

Comment faire une piscine soi-même ?

Réaliser soi-même sa piscine requiert de solides compétences pour éviter les malfaçons.

La piscine : une construction de type DIY

Contrairement à la piscine en kit, la piscine enterrée requiert un délai de 2 à 3 mois pour les travaux. Après une délimitation au cordeau, une pelleteuse permet de creuser un rectangle à fond plat en une heure. Ensuite, il faut mettre en place en fond de douille un drain de 50 mètres préalablement branché sur l’évacuation.
Pour prévenir les retombées de terre, la feuille de plastique alvéolée est mise sur le pourtour de la fosse. Le maintien est effectué par l’armature du radier en dalle de fond. Ensuite, il faut assembler les blocs à brancher à sec. Chaque rangée est mise en place sur un ferraillage horizontal et le ligaturage est basé sur des fers verticaux sur 30 ml.

Les autres éléments à considérer

Il faut prendre en compte les éléments de filtration et le projecteur d’éclairage qu’il convient de fixer avec de la colle PVC. Ensuite, il faut renforcer l’étanchéité des raccords et renforcer le chaînage haut de la piscine. Le fond de la piscine accueille un revêtement imputrescible avec un feutre. Ensuite, il faut tendre et lisser ce revêtement pour épouser la forme du bassin. Il faut veiller à bannir les poches d’air sous le liner.

Les compétences demandées pour une piscine

Cela porte sur les compétences en terrassement pour creuser le sol. Il faut aussi être expert en maçonnerie pour maîtriser les différentes techniques du béton. Par ailleurs, la plomberie demande des connaissances en filtration d’eau, en installation de pompe. L’électricité est requise pour la mise en place du système d’éclairage, surtout face aux lumières immergées. Il faut également connaître les techniques de pose pour la mise en place de liner, du carrelage, de l’enduit et tout autre revêtement.

Quels sont les pré-requis nécessaires ?

Une fois l’emplacement de la piscine trouvé dans le jardin, les travaux de construction peuvent être entamés. Pourtant, avant de commencer le chantier proprement dit, il est important de régler les démarches sur le plan administratif.

Ainsi, une fois que l’on a décidé d’aménager une piscine, qu’elle soit intérieure ou extérieure, un permis de construire est obligatoire. Pour le cas d’une piscine extérieure, un abri d’au moins 200 mètres carrés est indispensable.

Pour les piscines enterrées ou semi-enterrées non couvertes de moins de 100 m², une déclaration de travaux est également nécessaire.

Bon à savoir

La réponse de la mairie peut prendre du temps. Ainsi, il est conseillé de déposer sa demande à l’avance.

Une piscine en kit est plus facile à installer qu’une piscine enterrée.

Aménager soi-même sa piscine permet de faire des économies non-négligeables.

Combien de temps peut durer le chantier ?

Généralement, si le chantier est réalisé par des professionnels dans la construction de piscine, comme votre pisciniste à Geneve, la durée moyenne est de 4 à 5 semaines. De toute évidence, pour une construction soi-même, il faut prévoir une durée d’environ 2 à 3 mois.

Pour les aménagements annexes, il faut compter environ un mois. Ces travaux intègrent la plage de la piscine, le coffre de filtration, l’abri de piscine ou encore le pool house de l’aménagement.

L’idéal, si l’on veut profiter de la piscine durant les jours ensoleillés, c’est d’entreprendre les travaux en hiver, à condition que les conditions météorologiques le permettent. Une telle prévision permet d’anticiper les contretemps, les problèmes sur le chantier ou encore les éventuels soucis techniques. En effet, il reste une marge de manœuvre pour que la structure soit prête pour la saison estivale. En outre, l’on aura tout le printemps pour la réalisation des aménagements annexes à la piscine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 6 = 2