Tomate : comment la cultiver et faire les semis ?
Jardin

Tomate : comment la cultiver et faire les semis ?

Vous avez la main verte et envisagez de cultiver vous-même vos fruits et légumes ? C’est tout à fait possible avec un jardin, une arrière-cour ou un espace extérieur à aménager en potager. Parmi les produits faciles à cultiver et à entretenir figure la tomate. Elle aura seulement besoin d’un peu d’attention, de patience et d’une bonne dose de soleil. Voici les étapes à suivre pour faire les semis puis cultiver la tomate.

Les étapes pour faire les semis de tomate

Comme d’autres variétés de fruits et légumes, la tomate a aussi besoin d’être semée. Faire les semis vous permet d’obtenir différentes variétés de ce fruit. Tous les agriculteurs le savent également, semer les tomates est incontournable pour obtenir des plants plus résistants. Voici les étapes à suivre pour procéder correctement.

Faire germer les graines dans des petits pots

Il s’agit de la première étape pour obtenir des semis de tomates de qualité. Vous aurez besoin de petits pots en plastique perforés à la base, mais aussi remplis de terreau. Faites-y germer des graines de tomates en veillant à les espacer d’à peu près deux centimètres. L’astuce que vous devez garder à l’esprit est de ne pas trop enterrer les graines. Elles ont juste besoin d’être légèrement recouvertes de terreau. Ensuite, arroser les graines tous les deux à trois jours pendant 10 jours. Les pots sont à placer sur le rebord d’une fenêtre à l’intérieur de votre maison. Toutefois, choisissez une fenêtre bien ensoleillée, car la lumière est ce dont les graines ont besoin pour bien germer. Si les conditions de culture sont bonnes, les plantules devront faire leur apparition au bout de dix jours et ensuite les premières feuilles.

semis tomate

Procéder au repiquage des tomates

Lorsque les premières feuilles des plants de tomates sont apparues, vous pouvez procéder au repiquage. Cette étape consiste à transvaser les jeunes plants dans un pot plus spacieux. Ceux-ci doivent faire au moins 15 cm de hauteur. Remplissez les nouveaux pots de terreau et enfouissez les plantules jusqu’à la base des premières feuilles. Sortez les pots chaque jour au soleil pour renforcer les plantules. Cette astuce les rendra plus résistantes au vent et à la température extérieure. N’oubliez pas d’arroser régulièrement les pots de tomates pour que les jeunes plantes puissent se développer correctement. Et lorsque leur taille est assez grande, vous pouvez les repiquer dans votre potager bio.

En suivant ces étapes, vous n’aurez aucune difficulté à obtenir la parfaite tomate pour votre potager bio. Les plants seront assez forts pour s’épanouir en extérieur et produire de beaux fruits d’ici leur cueillette en été.

D’autres astuces pour cultiver des tomates bio

Cultiver des tomates bio présente de nombreux avantages comme l’opportunité de manger bio à volonté lorsque les fruits seront assez mûrs. Cette culture est idéale pour diversifier les produits agricoles dans son potager bio. La tomate trouve effectivement sa place en extérieur. De plus, vous avez l’avantage de cultiver toutes les variétés qui existent à l’image des tomates cerises ou encore la grosse tomate cœur de bœuf. Voici quelques astuces pour réussir sa culture :

Cultiver les tomates sur un sol approprié

La tomate est un produit phare des étals en été. Légère et gorgée d’eau, elle apporte toute la fraîcheur nécessaire durant la période estivale. Pour réussir sa culture, assurez-vous que le sol pour la cultiver soit bien léger. Ce fruit-légume aime particulièrement les sols humifères, notamment pour une culture précoce. Cependant, si vous plantez tardivement les plants de tomate dans le potager, privilégiez un sol plus lourd. À noter que la terre est de meilleure qualité lorsqu’elle a été bien labourée en automne.

plants de tomate

Définir la période idéale pour faire les semis et le repiquage

Pour garantir la culture des tomates, il faut planifier les semis. La période idéale pour semer les graines est estimée entre février et avril. Quant au repiquage, il a lieu à partir du mois de mars jusqu’à mai. Certains agriculteurs recommandent de les repiquer après que les plantules possèdent seulement deux à trois feuilles. Mais les plus vigilants attendront jusqu’à 5 à 6 feuilles.

Repiquer les plants avec un tuteur

Dans votre potager bio, n’oubliez pas de repiquer les plants avec un tuteur situé à 5 cm. Celui-ci permettra à la tige d’atteindre la hauteur voulue sans qu’elle ne se casse à cause de vent ou des intempéries. Cependant, vous devez laisser la tige s’épanouir et grandir sans devoir serrer le lien avec le tuteur.

Cultiver les fruits et légumes sous serre

La culture sous serre est également très avantageuse. Si votre extérieur est assez spacieux, n’hésitez pas à installer une serre traditionnelle ou pourquoi pas une serre photovoltaïque. Les tomates s’épanouiront de manière optimale sous cet abri dédié. C’est également le cas des variétés de fruits et légumes qui agrémentent votre potager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 3