Abri de jardin : quelles dimensions pour en construire un sans permis ?
Jardin

Abri de jardin : quelles dimensions pour en construire un sans permis ?

Le jardin donne de l’esthétique à une maison. Ses fleurs multicolores sont de véritables ornements pour la beauté d’un logement. Construire un abri de jardin requiert un certain nombre de règles à respecter. Toutefois, il est possible d’en fabriquer un, sans forcément une autorisation administrative. Ces quelques lignes vous parlent des moyens à mettre en œuvre pour vous faire un éden propre, et sans accrocs.

La taxe pour un abri de jardin

Il est bien possible de construire un abri de jardin en bois soi-même. L’essentiel est que la dimension respecte et corresponde aux normes du Plan Local d’Urbanisme (PLU). Il faut noter que cette surface aura aussi un impact sur le coût de la taxe d’aménagement.

Cette taxe est redevable dès que vous faites une demande d’autorisation d’urbanisme. Une partie d’elle financera les Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et de l’environnement (CAUE). Une autre est destinée à votre commune et votre département. La demande se fait avec des pièces suivantes :

  • plan de masse ;
  • plan en coupe du terrain et de la future réalisation ;
  • plan de situation de terrain ;
  • notice descriptive ;
  • document montrant comment se fera l’intégration de la future réalisation dans l’environnement.

Si vous ne voulez pas procéder de la sorte, vous pouvez vous faire un jardin en observant la réglementation de PLU.

Conditions à respecter pour un abri de jardin sans permis

La possibilité de construire un abri de jardin en bois soi-même nécessite l’observation de certaines règles.

Première condition

Le terrain sur lequel vous désirez faire votre jardin doit se situer dans une zone ou une aire non protégée. Autrement dit, votre parcelle ne doit pas se trouver à côté d’un monument historique, d’une église, d’un monument mondialement classé ou encore moins d’un quartier trop homogène.

Par ailleurs, elle ne doit pas non plus se situer à proximité d’une forêt, d’un lac plus ou moins trop grand, d’un espace naturel singulier, ou près des arbres un peu centenaires. Si vous n’êtes donc pas sur une aire protégée par la mairie ou l’État, vous avez la chance de réaliser votre jardin en toute quiétude.

Deuxième condition

Votre terrain n’est pas dans une zone administrative, certes, mais votre projet de réalisation de jardin n’est pas gagné d’avance. Il y a un autre critère important : votre abri de jardin en bois ne doit pas excéder 5 m carré de surface de plancher. Il faut notifier que l’abri de jardin, même s’il est considéré comme une simple annexe, crée et façonne la surface de plancher.

Si vous souhaitez par contre établir un abri excédant les 5 m², il vous faudra alors faire une demande de permis de construire auprès de votre mairie. Ce dernier est obligatoire si vous voulez même une petite cabane de plus de 20 m² de surface de plancher.

Pour éviter tout risque de voir votre projet suspendu, ou d’avoir des litiges avec votre voisinage, il faut consulter le PLU et vous renseigner surtout sur les matériaux à utiliser pour construire un abri de jardin en bois soi-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 7