CN5yG10ndsG8TkXvuvXw
Jardin

Pourquoi un composteur fait partie d’un jardin durable ?

Comment bien choisir son composteur ?

Les longs mois de confinements liés à la pandémie du Covid19 ont incité de nombreux d’entre nous à un retour aux sources, à la nature qui nous est bénéfique. Et pour bien prendre soin de son jardin et de l’environnement qui nous entoure, rien de mieux que la mise en place d’un composteur dans son jardin, pour recycler certains de nos déchets et permettre une meilleure croissance de ses plantes et de son potager. Mais comment bien choisir un composteur ?

Les caractéristiques importantes

Il existe une multitude de composteurs, de toutes les matières (bois, plastique, métal, etc.), de toutes les tailles (du plus petits aux tailles professionnelles) et de toutes les formes (rectangulaire, rond ou même triangulaire). La principale caractéristique à prendre en compte reste la taille. En effet, inutile de prendre un composteur de taille démesuré que vous n’arriverez jamais à remplir, ou au contraire un que vous remplirez complètement en une journée. Essayez donc de faire une estimation du volume de déchets verts que vous produisez sur un mois par exemple et de choisir la taille de votre composteur en fonction.

La matière choisie n’influe que peu sur le rendement de votre composteur. Cela sera avant tout une histoire de gouts personnels et d’harmonie avec le reste des ustensiles présents dans votre jardin. Pour des maisons campagnardes, voir rustiques, préférez le bois. Pour des maisons plus modernes, le plastiques se noiera plus dans l’environnement.

De même, le choix de la forme sera principalement guidé par l’emplacement que vous lui allouerez dans votre jardin. Dans un recoin, et la forme triangulaire sera parfaite pour vous. Contre un mur, la forme rectangulaire sera à privilégier. En plein milieu d’un espace pour favoriser le côté ludique et didactique auprès des enfants, alors il faudra favoriser la forme ronde.

Lui trouver une place idéale dans votre jardin

Le choix de l’emplacement de votre composteur sera important. Tout d’abord, rappelons une évidence : vous devrez placer votre composteur sur de la terre, afin que les échanges puissent se faire. Impossible donc de le positionner sur une terrasse en dur ou sur une dalle en béton. Essayez donc de le positionner sur un terrain de terre ou d’herbe à plat, pas en pente. De même, choisissez un emplacement facile d’accès, afin que ce ne soit pas une corvée difficile d’aller y jeter vos déchets verts. Néanmoins, évitez de le positionner sous une fenêtre ou trop proche de votre maison. En effet, les odeurs qui s’en dégage, surtout en plein été, peuvent être assez fortes. Choisissez donc un coin plutôt à l’abris des regards, derrière une haie par exemple si cela reste facile d’accès.

Que peut-on y mettre dedans ?

La liste est très longue et nous ne pourrons pas vous en faire une liste exhaustive. Mais voici quelques indications de base pour savoir ce que vous pouvez y mettre et surtout ce que vous ne pouvez pas y mettre. Tous les déchets verts en général sont parfaits pour votre composteur (herbes coupés, tontes, branches, feuillages, etc.) de même que toutes les épluchures de fruits et légumes (carottes, concombres, courgettes, ect.). Il faudra néanmoins bannir les tout ce qui provient de résineux à cause leur acidité (aiguilles de pins par exemple). Il faudra aussi essayer de limiter les agrumes (la peau ou la chair) à cause de l’acidité forte qu’elles contiennent. Les épluchures de pommes de terre seront également à éviter en trop grande quantité. En revanche, n´hésitez pas à y ajouter les déchets de vos animaux domestiques (litière de chats, excréments d’oiseaux, etc.). Certains recommandent même d’y faire uriner vos bambins dedans, mais nous n’iront pas jusque là ! La paille usée peut en revanche y être ajoutée sans problème. Ne pas ajouter tout ce qui est sale ou rempli de produits chimiques et toxiques (charbon du barbecue, filtre rempli des aspirateurs, mégots de cigarettes, du sable, des tissus synthétiques, etc.). Et si vous avez un doute, éviter de le mettre, car mieux vaut produire un peu moins mais que la qualité reste parfaite plutôt que faire un gros volume qui ne vous sera que de peu d’utilité.

Alors surfez sur la vague des jardins éco-responsables et lancez vous dans la mise en place d’un composteur ! Un moyen ludique d’apprendre à vos enfants les bienfaits du recyclage et de valoriser une partie de vos déchets. Et la production d’engrais naturel que cela vous amenera vous permettra de faire pousser en un temps record toutes les plantes de votre jardin. Cela peut même être l’occasion de se lancer aussi dans la création d’un potager avec vos enfants ? Et retrouvez plus d’infos et d’astuces pour entretenir votre maison et faire de votre maison un paradis sur terre, en lisant régulièrement notre site internet Le Blog du Jardin et de la Maison – La maison, coté jardin .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 5 = 1