1cv8uLnX8dPsIEuW7Fzp
Jardin

Intégrer une fosse toutes eaux dans un jardin

De nombreux propriétaires sont intimidés par l’idée d’une fosse toutes eaux dans un jardin, pensant qu’elle peut être difficile à réparer et coûteuse à entretenir. Avec un entretien approprié, une installation bien faite peut durer jusqu’à quarante ans. Lorsqu’il s’agit d’intégrer une fosse toutes eaux dans un jardin, le choix du bricolage est populaire, notamment en raison des économies potentielles. Cependant engager un entrepreneur professionnel pour faire l’installation est la meilleure façon d’avoir l’assurance que votre système est adapté à vos besoins, fiable et conforme à la loi. Une installation incorrecte est souvent à l’origine de la majorité des problèmes de drainage des fosses.

Qu’est-ce qu’une fosse toutes eaux ?

Une fosse toutes eaux est un grand réservoir souterrain qui contient et traite les déchets. Elle permet aux propriétaires d’évacuer en toute sécurité les eaux usées provenant des salles de bains, des douches, de la vaisselle, etc. Une fosse septique ou fosse toutes eaux est le plus souvent faite de béton ou de plastique. Certains modèles plus récents sont fabriqués en polymères de haute qualité, comme le polyéthylène. La fosse toutes eaux existent en différentes tailles pour s’adapter aux différentes habitations. 

Une fosse toutes eaux utilise des processus naturels et mécaniques pour traiter les eaux usées qui passent dans le système. Peu importe d’où elles proviennent à l’intérieur de la maison. Elle élimine les matières solides et organiques indésirables avant de renvoyer l’eau dans le sol. 

Aménager une fosse toutes eaux dans un jardin

Il est important de choisir un bon emplacement afin d’intégrer une fosse toutes eaux dans un jardin. Puisque la fosse toutes eaux doit être installée sous terre, vous devrez trouver un endroit bien propice dans le jardin même s’il faut refaire sa pelouse pour y enterrer ce dispositif. Il faut également tenir compte de la nature du terrain et de la zone environnante : il est important d’intégrer une fosse toutes eaux sur un terrain plat pour éviter les inondations ou les infiltrations.

La qualité du sol est un autre élément clé à prendre en compte, car les caractéristiques géologiques du terrain peuvent avoir un impact important sur la façon dont le système doit être installé. 

D’une manière générale, un sol sablonneux a tendance à donner les meilleurs résultats, un sol dense empêchant l’écoulement de l’eau et un sol graveleux faisant parfois s’écouler l’eau très rapidement. Ainsi, la taille et l’emplacement de la fosse toutes eaux doivent être ajustés en fonction de la perméabilité du terrain, les sols très absorbants étant les plus efficaces.

Choisir le bon type de système

Les fosses toutes eaux existent dans une variété de formes et de tailles, fonctionnant selon des mécanismes différents pour des besoins et des applications variés. Les options les plus courantes sont les systèmes gravitaires, qui s’appuient simplement sur l’écoulement naturel de l’eau par gravité à partir des tuyaux pour faire passer l’effluent à travers la fosse et dans le champ d’épuration, mais il existe également des systèmes de distribution sous pression activés par pompe et des unités de traitement aérobie assistées par oxygène. 

Les propriétaires devront également réfléchir au type fosses toutes eaux qui répondront le mieux à leurs besoins. Les fosses en béton, par exemple, ont tendance à être durables, mais sont sujettes aux fissures et aux dommages, tandis que les fosses en fibre de verre ne peuvent pas se fissurer, mais peuvent être plus vulnérables au poids en surface. Les fosses en plastique sont considérées comme plus abordables, mais potentiellement moins robustes. 

Conclusion

Pour tirer le meilleur parti de votre installation, veillez à entretenir le terrain autour du champ d’épuration et à inspecter régulièrement votre fosse. En général, il faut prévoir un nettoyage et une vidange de l’installation après cinq ans d’utilisation de la fosse toutes eaux. Cela permet d’éviter que les déchets solides ne s’accumulent et ne s’écoulent dans le sol ou les eaux souterraines environnantes. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

70 + = 80