plJDdBQfMbeLl4X8EBWP
Jardin

Comment faire pousser des salades toute l’année ?

On est habitués à se régaler de salades principalement en été mais savez-vous que de nombreuses variétés se dégustent également en hiver et nous permettent ainsi de profiter des bienfaits de la salade toute l’année ? Il ne s’agit évidemment pas des mêmes variétés et il est d’usage de les nommer « salades de printemps » et « salades d’hiver ». Pour vous aider à vous y retrouver et à faire les bons choix au moment de les planter dans votre potager, je vous ai rédigé un petit article qui devrait vous permettre de faire pousser des salades toute l’année.

Les salades de printemps

Sous la dénomination de « salades de printemps », on commence par la Saint-Antoine et la Reine de Mai qui peuvent être mises en semis dès le mois de février sous serre, tunnel ou châssis afin d’atteindre la bonne température qui déclenchera la germination. Après les gelées, des variétés de salades telles que la Batavia, la Laitue, la Feuille de Chêne, la Rouge Grenobloise, les Pousses d’Épinards, la Roquette et la Chicorée pourront être mises en semis sans protection. En plein été, la Merveille des 4 Saisons, la Canasta, la Sucrine, la Cressonnette Marocaine, la Craquelle du Midi et la Grosse Blonde pourront aussi faire partie de vos cultures car elles apprécient tout particulièrement les grosses chaleurs et le soleil.

Les salades d’hiver

Les semis des salades d’hiver peuvent débuter dès le mois de septembre. La plus connue et la plus appréciée des salades dites d’hiver est bien sûr la Mâche que tout le monde connaît car elle offre un bon rendement et se récolte facilement. La Mâche, la Scarole et la Frisée sont délicieuses mais d’autres variétés un peu moins connues comme la Brune d’Hiver, la Rougette de Montpellier et la Merveille d’Hiver méritent également d’avoir une bonne place dans votre potager.

Bien qu’on les appelle « salades d’hiver », elles ne poussent pas dans la neige, bien au contraire ! Si elles résistent plutôt très bien au froid, il n’en va pas de même avec les gelées. C’est pourquoi, dès que le gel commencera à pointer son nez glacé, vous devrez impérativement couvrir vos salades avec un tunnel ou un voile d’hivernage afin de les protéger de façon optimale.

Bon à savoir : Quelles que soient les variétés et le moment de la récolte, il y a des règles communes à toutes les salades

  • Les semis ont besoin de lumière pour que la germination commence
  • La germination doit s’effectuer en moins de 3 jours pour ne pas monter en fleurs et la température idéale doit être comprise entre 18°C et 22°C
  • Les plants doivent être espacés d’au moins 30 cm dans un sol frais et fertilisé
  • L’arrosage des pieds (surtout pas des feuilles pour éviter le développement de maladies cryptogamiques) doit être régulier notamment lorsqu’il fait chaud.
  • L’ajout de purin d’ortie va apporter de l’engrais azoté naturel, jouer un rôle d’insecticide et de fongicide.
  • Il faut éloigner les escargots et les limaces notamment avec des coquilles d’œufs et/ou du marc de café (qui vont aussi enrichir le sol)
  • Au moment de la récolte, la salade doit être coupée au niveau des feuilles, du pourtour du pied ou à 2 cm du collet, afin de lui permettre de repousser jusqu’à 3 fois sur un même plant

Enfin, n’oubliez pas que les salades ont une croissance assez rapide. Pour en avoir toute l’année mais sans gaspiller, pensez à espacer vos semis en fonction de la consommation de votre foyer afin de les récolter au fur et à mesure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 1