GP840fiJsJf0UO9fLeM1
Jardin

7 Conseils pour entretenir sa pelouse

Le plaisir d’avoir une pelouse bien verte et bien entretenue. On peut y pique-niquer pendant l’été et les oiseaux et la faune peuvent se nourrir des plantes locales.

Comment allez-vous faire pour que le sol et le gazon de votre espace extérieur restent beaux une fois que vous l’aurez créé ? Vous pouvez éviter d’avoir une pelouse terne et infestée de mauvaises herbes en suivant quelques conseils simples. 

1 : Approfondissez votre connaissance du sol

La santé d’une pelouse est déterminée par ce qui se passe sous elle. Vous pouvez obtenir des informations avec kit d’analyse de sol que de nombreux laboratoires et magasins proposent (il y en a forcément un proche de chez vous). 

En prélevant vous-même des échantillons de sol, vous pouvez être sûr que les échantillons sont exacts. Pour les zones à problèmes, comme les zones dénudées ou les zones avec de la mousse de gazon indésirable, prélevez des échantillons séparés. Après analyse du sol, le laboratoire ou magasin pourra même vous proposer des recommandations spécifiques bien s’occuper de votre pelouse.

Sinon vous pouvez simplement prendre le temps de discuter avec un professionnel proche de chez vous. 

2 : Contrôle des mauvaises herbes de la pelouse

Les mauvaises herbes et les graines de mauvaises herbes envahissent généralement les pelouses, même lorsqu’elles viennent d’être plantées. Les nutriments, l’eau et la lumière sont en concurrence avec les graminées. 

Enlever manuellement les feuilles des plantes et des pissenlits qui peuvent étouffer de grandes surfaces de pelouse et empêcher la croissance. Utiliser des traitements naturels ponctuels efficaces pour vous débarrasser des mauvaises herbes récalcitrantes. Il est préférable de ne pas utiliser de traitement chimique. 

3 : Aérer

Le gazon bénéficie ainsi d’une meilleure pénétration de l’air et de l’eau dans sa zone racinaire, ce qui est crucial pour son absorption des nutriments. Si votre pelouse est gorgée d’eau ou souffre de sécheresse, c’est une bonne option pour vous.

L’aération consiste à percer de petits trous dans le sol, à intervalles et à des profondeurs variables, à l’aide d’une fourche de jardin, d’un équipement d’aération ou même de chaussures d’aération !

4 : Une pelouse doit être tondue et taillée.

Lors de la tonte, vous ne devez couper qu’un tiers de la longueur de votre pelouse. Selon la saison et le temps qu’il fait, vous devez tondre plus ou moins souvent.

La quantité de tonte requise par la pelouse sera réduite par temps froid, notamment en cas de gel. En été, l’herbe pousse plus vite lorsque le temps se réchauffe. Par conséquent, la tonte estivale doit être effectuée plus fréquemment.

Ne tondez pas la pelouse par temps humide, car cela peut l’endommager et l’empêcher de bien pousser à l’avenir. 

5 : Les pelouses ont besoin d’être arrosées

N’arrosez pas trop les jeunes pelouses pour éviter qu’elles ne s’enracinent superficiellement et ne soient mal établies. Utilisez les eaux grises de l’évier de la salle de bain ou de la cuisine ou l’eau de pluie d’un réservoir chaque fois que possible. 

C’est très bien de garder les pelouses hydratées avec système automatique, mais ils utilisent beaucoup d’eau courante et ne sont pas autorisés pendant une interdiction en cas de sécheresse. Si vous remarquez que votre pelouse brunit, ne vous inquiétez pas, elle n’est pas morte. Quand la pluie arrivera, elle redeviendra verte. 

6 : Le choix des graines

Si vous devez créer une pelouse, vous devez choisir le type de semences que vous allez planter en fonction du climat (doux, froid, très pluvieux ou sec). L’exposition d’une pelouse (ombragée ou ensoleillée), son utilisation (pavée, ornementale ou piétonne) et votre intention de l’entretenir (constante ou non). Différents types de mélanges sont proposés par les entreprises du secteur. Composés de graines adaptées à tous les types de pelouses (robustes, résistantes, sportives, etc.) et à tous les types d’environnements, y compris les terrains ombragés ou en pente.

Quelques exemples de types de gazon : 

  • Gazon rustique
  • Gazon jeux et sport
  • Gazon fleuri 
  • Gazon japonais (Voir ici)

7 : La pelouse doit être nourrie

Vous devez nourrir votre pelouse régulièrement pour maintenir son état. L’utilisation d’un engrais organique favorisera la santé à long terme de votre pelouse, plutôt que d’utiliser des engrais chimiques. Appliquez-le sur le gazon lorsqu’une pluie est prévue, pour le faire descendre jusqu’aux racines et éviter qu’il ne brûle les brins d’herbe. Vous pouvez utiliser un tuyau ou un arrosoir pour arroser l’engrais s’il ne pleut pas. Une semaine devrait suffire pour que votre pelouse devienne plus verte. Le printemps et le milieu de l’été sont les meilleures périodes pour fertiliser les pelouses.

Les températures supérieures à 30°C entraînent un ralentissement de la photosynthèse, ce qui réduit considérablement l’apport de « nourriture » de la plante, qui consomme en même temps davantage pour se protéger. Un engrais contenant de l’azote et du potassium est utile dans les semaines précédant l’arrivée des fortes chaleurs, car ce sont de précieux alliés pour la pelouse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 2 =