Comment faire une allée en gravier stabilisé ?
Allée et Terrasse

Comment faire une allée en gravier stabilisé ?

Le gravier stabilité revient à la mise en entreposage d’un stabilisateur sous les granulats pour éviter leur éparpillement.

Les phases de pose d’un gravier stabilisé

Il faut commencer par le décaissement du sol. Pour y parvenir, il convient de tracer le chantier à l’aide de piquets afin d’obtenir un fond plat. 15 cm sont requis pour un sol piéton et 25 cm pour un sol carrossable. Ensuite, il faut procéder à l’étalement d’une couche de tout-venant de 15 cm.

Cette opération va permettre de remplir les graviers de fondation de 20 cm. Il faut aplanir le tout à l’aide d’un râteau et d’un rouleau à gazon. Pour effectuer des bordures en béton, il faut disposer les lattes linéairement sur les rebords. La disposition est faite de chaque côté des tranches de couche des graviers de fondation. Il faut aussitôt couler le béton dans les lattes. Après avoir contrôlé l’absence d’irrégularité de cette première couche, il faut poser le géotextile. Après l’étalement de la plaque stabilisatrice, il convient de répandre les graviers de surface afin de terminer la pose de l’ultime couche.

Enfin, il faut passer à l’arrosage des dalles de graviers avec beaucoup d’eau. Cette étape ouvre droit à la fixation du matériau dans les nids d’abeille.

Les atouts du gravier stabilisé

Le gravier stabilisé se caractérise par son esthétique. De plus, il est plus confortable pour la marche et pour les pieds. Il est parfait pour la terrasse de piscine et l’allée de jardin. Le gravier stabilisé est écologique car le drainage permet les échanges d’air et la remontée capillaire. Il empêche l’apparition de mauvaises herbes. Il est proposé en sol pour piétons ou en sol carrossable. Le sol pour piétons convient pour une allée de jardin ou une allée piétonnière. Le sol carrossable requiert une couche de graviers de fondation pour supporter le poids d’une voiture.

Fixer le gravier avec un treillis stabilisateur, une étape fondamentale

Un must, pour que le gravier ne bouge pas du chemin que vous avez conçu, ce serait de couvrir toute la zone avec une base stabilisatrice pour gravier. Il s’agit là du maillage géotextile, vu plus haut, qui incorpore une série de cellules interconnectées, formant ainsi une structure géométrique. Le stabilisateur de gravier empêche la pierre de se déplacer, ce qui est très utile lors de la construction d’un chemin de gravier extérieur. Les galets n’envahiront pas les zones adjacentes et la marche restera toujours uniforme, résistant au trafic des roues de la voiture.

Placer un stabilisateur de gravier, c’est penser à l’avance : d’une part, on évitera de remplir constamment le chemin de pierres, et d’autre part, cette structure facilite le drainage de l’eau. Les profanes de la construction peuvent penser que le placement des stabilisateurs de gravier nécessite de la pratique ou des compétences particulières, mais rien n’est plus éloigné de la vérité. Placer ce type de treillis géotextile est très facile et vous n’avez besoin que de ciseaux et d’agrafes pour le fixer au sol. Une fois le treillis en place, compactez le gravier avec un rouleau de jardin.

Après cette dernière étape, le revêtement allée de garage est prêt à être utilisé. En effet, opter pour un chemin de gravier pour les voitures dans le jardin est un choix judicieux par rapport à d’autres types de sentiers. L’un des plus grands avantages d’une route de gravier est l’économie : vous économiserez sur les matériaux et la main-d’œuvre, car vous pouvez la façonner vous-même avec peu de ressources (et bon marché). En revanche, la maintenance est simple par rapport à d’autres alternatives, par exemple, un chemin de tuiles qui n’est pas aussi résistant, car la chaussée se fissure avec le temps et doit être changée périodiquement.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 4 =