Que faut-il savoir sur les fleurs de sureau ?
Jardin

Que faut-il savoir sur les fleurs de sureau ?

Le sureau est bien connu pour ses petites baies violettes. C’est une plante possédant une multitude de vertus thérapeutiques. En plus, les fleurs de sureau offrent de nombreuses possibilités en cuisine. Elles permettent aussi de composer des parfums délicats. Mais, pas seulement. Apprenez-en plus dans cet article.

La fleur de sureau : définition

Encore appelé « arbre de Judas », le sureau noir désigne un arbuste d’une dimension de 3 à 5 mètres. Il est cultivé notamment au sein de certaines régions d’Afrique, en Asie et en Europe. Au terme du printemps, le sureau est recouvert de petites fleurs blanches crèmes. Ces dernières sont caractérisées par le parfum enivrant.

Le sureau est utilisé depuis l’Antiquité en raison de ses vertus thérapeutiques. Il constitue une véritable plante médicinale. Aujourd’hui encore, il est de plus en plus utilisé dans le monde. Il faut signaler qu’avec un sureau et toutes ses parties (la baie, l’écorce et la fleur), on peut guérir différentes maladies.    

Quels sont les atouts de la fleur de sureau sur la santé ?

Le sureau est une plante médicinale utilisée partout au monde. La consommation de sa fleur séchée ou fraiche permet de jouir des vertus thérapeutiques de cette plante. En effet, la fleur de sureau présente un effet diurétique et des vertus laxatives. Elle est riche en vitamines, en acides aminés, en flavonoïdes et en antioxydants. C’est l’idéal pour renforcer le système immunitaire en cas de fragilité.

La fleur de sureau est dépurative. Elle contribue à l’élimination des toxines. Dégageant des bronches, cette fleur est appropriée au traitement de rhume, de fièvre ou encore de grippe.

Comment conserver les fleurs de sureau ?

La fleur de sureau peut être fraichement associée aux préparations culinaires. Pour bénéficier davantage de ses vertus, mais aussi de son goût, elle doit être séchée après sa récolte. Après le séchage de la fleur de sureau, il faut respecter des conseils pour l’entretien. Pour rappel, procédez à sa récolte au début de sa floraison. Ainsi, vous pouvez aisément enlever les impuretés résiduelles présentes sur cette fleur.

Par la suite, vous devez l’exposer à la lumière à 45 °C. Au sein des régions peu humides, il suffit de quelques jours pour effectuer le séchage des fleurs. Après le séchage, la fleur de sureau peut être conservée à l’intérieur d’un sachet ou une boîte hermétique.

Comment choisir les fleurs de sureau ?

Pour bénéficier des vertus thérapeutiques de la fleur de sureau, vous devez bien choisir cette dernière. Son parfum et sa couleur crème sont deux indicateurs à vérifier. Il est idéalement conseillé de cueillir la fleur de sureau sèche. Lorsque cette dernière est récoltée après la pluie, elle est susceptible de dégager une odeur désagréable. De plus, son goût est dénaturé pendant la saison pluvieuse.

Par ailleurs, on dispose de différentes variétés de sureau. Le sureau noir est le principal type retrouvé en Europe. Parmi la centaine de variétés qui existent, le sureau yèble est le seul toxique. La consommation de ses baies et fleurs peut provoquer des vomissements et des nausées. Aussi, la floraison de ce type de sureau est plus tardive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

71 − 65 =