Comment installer une terrasse en matériau composite ?
Divers

Comment installer une terrasse en matériau composite ?

Construire votre terrasse en matériau composite à partir de zéro peut sembler assez exigeant, mais grâce à ce guide d’installation facile à suivre pour les jardins, les balcons et les terrasses courbes, vous pourrez bientôt profiter de vos grands espaces sans souci.

Il est important de noter que les terrasses sont faisables avec divers matériaux de sous-construction tels que le bois traité, le métal ou le bois de plastique. Nous recommandons le bois de plastique pour vous assurer que votre terrasse de jardin a une durée de vie maximale.

Remarques générales

Dans tous les cas, les centres de poutrelles ne doivent pas dépasser 300 mm.

Outils recommandés :

  • Scie à onglet électrique ou scie circulaire (40 dents alternées, finition en biseau supérieur)
  • Perceuse à main (mèches de 0,3 mm et fraises)
  • Perceuse à percussion (utiliser la mèche de sécurité T15 fournie dans tous les paquets de fixation cachés Hyperion)
  • Puzzle
  • Niveau à bulle
  • Un peu d’intelligence
  • Place de la menuiserie
  • Vis
  • Ruban à mesurer
  • Lunettes de sécurité et équipements de protection individuelle appropriés
  • Craie

Pour calculer le nombre de planches de terrasse et d’accessoires dont vous aurez besoin, il est recommandé d’ajouter environ 5 % au total des matériaux nécessaires pour un facteur de gaspillage. Il est peu probable que vous utilisiez parfaitement les longueurs de planches sur votre balcon.

Étape 1 : Préparation du jeu

La hauteur de la terrasse sera déterminée par la profondeur de votre balcon. Votre terrasse ne doit être ni plus basse que le bout de votre balcon, ni plus haute que celui-ci. En conséquence, la profondeur de votre terrasse déterminera le type de socle et de sous-construction qui devront être installés sous la terrasse.

Veillez à ce que :

  • un espace d’au moins 20 mm est laissé à l’endroit où votre terrasse touche des murs ou d’autres objets fixes
  • Les planches de terrasse ne dépassent pas les solives de plus de 20 mm
  • Il y a une pente de pont de min. 5mm par mètre vers une zone de drainage
  • Le pont n’est pas posé directement sur une surface et il faut laisser au moins 50 mm sous le pont pour la circulation de l’air
  • On mesure deux fois et on coupe une fois !

Étape 2 : Construction de la sous-structure du pont

Matériaux recommandés :

  • Supports en plastique recyclé (plots terrasse) dont la hauteur est réglable
  • Tapis de socle en caoutchouc
  • Solives en plastique recyclées

Méthode :

  • Posez les tampons sur la surface du balcon.
  • Placez les piédestaux sur le dessus des tapis.
  • Posez les solives sur les piédestaux. Veillez à ce que la distance entre les solives ne dépasse pas 300 mm. Les solives doivent également être doublées pour que les joints bout à bout traversent le pont. Chaque solive doit également être soutenue à un minimum de 3 endroits (les solives doivent être soutenues aux portées maximales suivantes : profil de 50 x 50 mm au maximum intervalles de 500 mm, profil de 50 x 100 mm au maximum intervalles de 750 mm, profil de 150 mm au maximum 1500 mm d’intervalle) et ne doivent pas dépasser de plus de 50 mm le support. Veillez à ce que les planches de terrasse soient également perpendiculaires aux solives.
  • Vissez les berceaux de solives au bois de plastique (veillez à laisser un espace de dilatation de 6 mm entre les solives).
  • Ajustez la hauteur des piédestaux en conséquence, en vous assurant que chacun d’entre eux supporte la solive. Le plus simple est de placer chaque extrémité, puis d’allonger le socle jusqu’à ce qu’il touche la solive. La solive ne doit pas du tout rebondir sur un piédestal.

Étape 3 : Pose de la terrasse

Matériaux recommandés :

  • Attaches de démarrage
  • Attaches cachées

Méthode :

  • Vissez les attaches du démarreur dans le bord extérieur de la solive extérieure.
  • Faites glisser la première planche de terrasse vers les attaches et fixez-la. Les planches de terrasse doivent être espacées d’au moins 3 mm d’un côté à l’autre. Cette distance est dictée par la taille du clip que vous utilisez et n’a pas besoin d’être mesurée.
  • Inclinez légèrement la planche de terrasse vers le haut et vissez la fixation. Insérez une attache cachée à chaque solive. Les attaches cachées indiquées laissent un espace de 6 mm entre les planches de terrasse.
  • Installez la deuxième rangée de planches de terrasse. Dans toute rangée où des joints bout à bout sont nécessaires, veillez à laisser un espace de dilatation de 8 mm. Si vous ne laissez pas d’espace, vous risquez d’exercer une pression excessive sur les planches en essayant de les dilater, et de les fendre éventuellement. Utilisez toujours une fixation par planche de terrasse au niveau des joints.
  • Vissez la deuxième fixation cachée, afin de fixer la deuxième rangée de planches de terrasse.
  • Revenez pour resserrer la première rangée de planches de terrasse.
  • Répétez l’opération pour le reste des planches, jusqu’aux deux dernières planches.
  • Fixez solidement les attaches cachées de départ à la solive d’extrémité de la dernière planche de terrasse, puis placez l’avant-dernière planche.
  • Faites glisser l’attache entre la dernière et l’avant-dernière planche de terrasse sur la solive, puis vissez.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 1 =