Comment fabriquer un nichoir à oiseaux ?
Jardin

Comment fabriquer un nichoir à oiseaux ?

Fabriquer un nichoir à oiseaux est l’une des manières les plus efficaces d’attirer ces petites bêtes dans votre jardin afin de profiter du spectacle qu’elles offrent. Cela vous permet, en plus, de participer à la préservation de certaines espèces, d’apporter de la diversité dans votre espace vert et de profiter de leur chant à différents moments de la journée. Pour bon nombre de personnes, fabriquer un nichoir à oiseaux apporte un bonheur sans égal et ravi les tous petits. Vous envisagez de fabriquer un abri pouvant accueillir des oiseaux dans votre jardin ? Voici comment procéder.

Choisissez correctement le matériel à utiliser

Le nichoir à oiseaux est un abri que vous laisserez à l’usage de divers animaux durant l’automne, l’hiver et le printemps. Ainsi, il aura à affronter la pluie, le vent et bien d’autres intempéries. Il est alors essentiel qu’il soit solide et résistant, surtout à l’humidité. Pour cela, vous devez préférer le chêne, le sapin, le mélèze, l’épicéa, le cèdre ou le peuplier. Quel que soit le bois choisi, il faut que celui-ci ait une épaisseur de 18 mm au minimum. De même, vous devez éviter de traiter le bois ou de le peindre ; appliquer de l’huile de lin suffit pour augmenter la résistance à l’humidité et cela n’effraie pas les oiseaux. Outre ces planches de bois, vous aurez besoin de scie (à cloche, manuelle et/ou sauteuse), de vis à bois, d’équerre, de deux charnières, d’une règle, de fil d’acier et d’une visseuse.

Prenez les bonnes dimensions pour le nichoir à oiseaux

En fonction de la variété d’oiseau que vous cherchez à attirer dans votre nichoir et du diamètre de vos planches, les dimensions seront différentes. De même le type d’oiseau que vous visez déterminera le diamètre du trou d’envol du nichoir. Mais généralement, une longueur de 250 mm suffira pour la longueur des faces latérales et de l’arrière. La face avant devra avoir une longueur plus petite pour favoriser l’inclinaison du toit de la niche. Pour les largeurs des deux faces latérales, il faut 150 mm. N’oubliez pas de faire en sorte que les planches aient une petite inclinaison vers l’avant pour que l’eau de pluie s’écoule. C’est cette même mesure qui sera utilisée pour les 4 arêtes de la planche du fond. En ce qui concerne les faces avant et arrière, celles-ci devront être légèrement plus grandes afin de couvrir les deux faces latérales et le fond. Mais les dimensions du toit devront être encore plus grades, car il doit couvrir entièrement la base du nichoir afin d’éviter que l’eau s’infiltre à l’intérieur. Vous fixerez le toit à l’aide des charnières afin de pouvoir nettoyer le nichoir facilement lorsque les oiseaux partiront. Les dimensions du trou varient selon qu’il s’agisse d’un moineau ou d’une sittelle.

Quelques astuces pour bien mettre en place un nichoir.

Pour fixer le nichoir, vous devez mesurer une distance de 2 m au minimum entre le sol et la base de celui-ci. Évitez de le fixer à une branche pour ne pas favoriser la tâche aux prédateurs. Afin de protéger la niche du vent et de la pluie, vous devez l’orienter vers le sud-est. Avant de fixer la niche à un arbre, vous devriez mettre une planche en bois sur la face arrière et utiliser le fil d’acier. Cela vous évitera d’abîmer l’arbre qui accueillera le nichoir. Vous voilà parée pour construire un merveilleux nichoir. À vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 1 =