À la découverte du fruit la nèfle
Jardin

À la découverte du fruit la Nèfle

Le néflier est un arbuste qui produit des fruits à la fin de l’automne et au début de l’hiver. C’est un membre de la famille des roses, ce qui est logique, car les fruits, notamment les nèfles rappellent les gros cynorhodons. Certains consommateurs disent que la nèfle a un goût de beurre de pomme, avec des notes de cannelle et de vanille. Alors pourquoi la plupart des gens n’en ont-ils jamais entendu parler ? Eh bien, il y a le fait que la plupart des gens pensent que la nèfle doit pourrir avant de pouvoir être mangée par un processus appelé blettissement. Ce fruit très dénaturé semble plutôt romantique, malgré ce qui a été dit à son sujet. C’est un fruit ancien et il faut prendre soin de lui pour qu’on puisse en connaître tout le potentiel.

Il semble que c’est une leçon importante en cette ère de l’alimentation industrielle où l’on peut déguster n’importe quel fruit en allant au supermarché. Avec une nèfle, il faut être patient et prendre soin du fruit avant de pouvoir le déguster. Ce fruit peut être ramassé et consommé tel quel ou transformé en confitures et en pâtes.

 

Les particularités de la nèfle

La nèfle est un petit fruit d’un diamètre pouvant atteindre 5 cm et d’un poids d’environ 15 g. Il s’agit d’un fruit typique à pépins, avec un noyau semblable à celui d’une pomme contenant cinq graines dures, chacune ayant à peu près la taille d’un gros grain de maïs.

Les fruits de nèfles sont laissés sur les arbres jusqu’à la fin de l’automne/hiver (fin octobre, début novembre) et peuvent avoir une texture assez dure lorsqu’ils sont cueillis à la main.

À ce stade, ils sont frais, de couleur vert-violet et considérés comme astringents et non comestibles, bien que certains privilégient cette qualité au goût aigre.

Le fruit doit ensuite subir le blettissement, ce qui constitue en fait une pourriture/maturation contrôlée du fruit. Ce processus devrait durer environ deux ou trois semaines et, à ce stade, le fruit est mou et d’une couleur brun pourpre terne. Le goût peut être décrit comme sucré-acide, comme celui des petites pommes caramélisées et a une texture légèrement granuleuse.

 

Quand consommer la nèfle ?

Curieusement, les nèfles ne sont prêtes à être mangées que lorsqu’elles sont devenues molles et ont commencé à pourrir, un processus appelé blettissement. Vous le saurez lorsqu’elles seront décolorées et auront l’air un peu ridées. Cela peut ne pas sembler très attrayant, mais elles auront en ce moment un goût délicieux. À ce stade elles sont douces et juteuses, avec un goût sucré, presque comme un mélange de pommes et de dattes. Les fruits de nèfle sont souvent utilisés pour faire diverses conserves, comme la gelée de nèfle qui se marie bien avec les viandes froides ou chaudes. Les recettes de gelée de nèfle contiennent des ingrédients tels que du jus de citron et du sucre.

 

La conservation de la nèfle

Certaines personnes laissent les fruits tomber par terre, mais il est plus facile de garder un œil sur les nèfles si vous les cueillez en fin octobre ou en novembre, tout en étant encore dur. Stockez-les en une seule couche sur du sable sec ou du papier, la tige vers le haut, dans un endroit frais et aéré (il n’est pas nécessaire qu’il fasse nuit). Conservez-les au frais pendant 3 à 4 semaines. Cependant, plus ils sont stockés au froid, plus ils se ramollissent rapidement. Vous pouvez également les mettre au congélateur. Une fois le ramollissement commencé, la peau prend rapidement une texture ridée et devient brun foncé. L’intérieur se réduit à une consistance et une saveur qui rappellent la compote de pommes ou le beurre de pomme. Vous saurez qu’ils sont prêts à être consommés lorsqu’ils sentiront la pomme. Mangez dès qu’il est prêt, car il semble que ce soit le moment où il est le plus piquant et le plus citronné.

Il est conseillé de tremper les tiges des fruits dans une solution salée forte pour éviter les moisissures et la pourriture.

 

Les effets bénéfiques de la consommation de la nèfle

La consommation de la nèfle offre plusieurs effets bénéfiques. Citons quelques-uns :

  • Les propriétés antioxydantes de la nèfle réduisent le risque de changements dégénératifs, tels que le cancer, la cataracte, le diabète et autres. De plus, les fruits protègent les cellules du cerveau contre la perte de mémoire et d’autres maladies neurologiques.
  • La nèfle a un effet bénéfique sur la détoxification de l’organisme. La nèfle a des propriétés diurétiques et favorise l’excrétion des sels d’acide urique, ce qui réduit le risque de goutte et de calculs rénaux. Une teneur élevée en pectine bloque l’absorption des toxines dans les intestins, ce qui prévient le développement du cancer.
  • La nèfle est un antioxydant naturel. Elle contient des vitamines A et C, des phénols et des flavonoïdes qui lui confèrent une propriété antioxydante. Ces substances éliminent les radicaux libres du corps, ce qui permet d’éliminer les cellules de l’agent oxydant.

 

Conclusion

La consommation de la nèfle offre plusieurs avantages dans l’organisme. En plus de ses fruits, ses feuilles peuvent être utilisées comme bain de bouche, car elles ont des propriétés astringentes. Son écorce peut également être utilisée comme alcaloïde soluble dans l’eau pour lutter contre l’inflammation.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 42 = 45