Comment couper le persil pour qu’il repousse ?
Jardin

Comment couper le persil pour qu’il repousse ?

Herbe aromatique de la famille des apiacées (ombellifères), le persil pousse rapidement dans les terres fraîches et riches. Très utilisée en cuisine, cette plante existe sous deux formes et se caractérise par son goût prononcé. Lorsque toutes les conditions sont réunies, le persil se récolte abondamment la première année. À partir de la seconde année, la plante émet uniquement de la tige florale. Néanmoins, il est possible de faire des récoltes à tout moment de l’année en adoptant les bons gestes. Trouvez ici des informations utiles sur le semis, la plantation, l’entretien et la récolte du persil.

Identifiez le bon moment pour semer le persil

De façon générale, le semis de persil s’étale entre février et août-septembre. Les récoltes commencent souvent en avril et se poursuivent jusqu’en hiver. Lorsque la période hivernale est favorable, les derniers semis d’été permettent de continuer la production jusqu’au printemps.

À l’instar de la mâche, le persil est facile à cultiver. En effet, la culture peut se faire à partir de pépinières ou à partir de graines. Si vous prenez cette dernière option, pensez à tremper les graines toute la nuit afin d’assurer une germination rapide. Semez-les ensuite à environ 0,5 cm de profondeur et gardez un espacement de 10 à 15 cm entre les rangées.

Entretenez correctement votre potager

Pour favoriser une pousse rapide, il est conseillé d’arroser au pied les plants de persil une fois par semaine. À noter que l’arrosage, tout comme pour la tomate, doit être plus fréquent s’il fait trop chaud. Le but est de garder la terre autour des pieds de la plante bien fraîche pour lui permettre de puiser les nutriments nécessaires à sa croissance.

Du semis à la récolte du persil, il faut généralement compter entre 70 et 90 jours. Pour savoir que vos plantes sont prêtes pour la récolte, vous n’avez qu’à considérer attentivement leurs feuillages. S’ils sont suffisamment amples, vous savez qu’ils sont prêts à la consommation.

Souvent cultivé comme une plante annuelle, le persil se développe rapidement dans les zones bénéficiant d’un ensoleillement de 6 à 8 heures par jour. Précisons toutefois qu’il réagit bien face à une ombre légère. Riche en vitamine A et C et en fer comme la tomate, cette plante est largement appréciée pour ses nombreuses vertus. En cuisine, son arôme est très recherché pour la salade et bien d’autres recettes.  

Adoptez la bonne technique de coupe et de conservation

Comme la plantation, la récolte du persil est facile. Cependant, il faut savoir couper cette plante pour encourager une repousse rapide. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un sécateur à lames fines ou des ciseaux de cuisine. Peu importe l’outil choisi, il est conseillé de regrouper les tiges vertes et les feuilles ensemble et de les couper à leur base.

Pour ceux qui disposent d’un plant de persil au jardin, il est tentant de faire séjourner le bouquet dans un verre d’eau. Or, les feuilles qui trempent dans l’eau pourrissent généralement très vite. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est conseillé d’opter pour une consommation immédiate après la récolte. Si vous souhaitez conserver votre persil pour quelques jours, pensez à changer régulièrement l’eau.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 1 =